Bretagne

11 îles pour partir à la découverte de la Bretagne

Envie de vous la jouer Robinson Crusoé sur une île paradisiaque ? Découvrez de toute urgence les plus belles îles de Bretagne ! Pourquoi aller plus loin quand l'on a tout à proximité ?

Si vous rêvez d’îles, de sable chaud et d’eaux turquoises, choisissez la Bretagne. Avec une variété incroyable de paysages, les îles bretonnes vous emmènent tour à tour dans les Caraibes, aux Seychelles et en Irlande.

Batz: Prononcez Ba !

Tel un champ au milieu de l’océan, l’ile de Batz vit principalement de l’agriculture. Pour profiter de légumes primeurs au goût si particulier, c’est définitivement le lieu pour faire son marché, à peine à 15 minutes de Roscoff sur le continent (des vedettes rallient l’île chaque jour). Sur une falaise, la Maison du Corsaire permet de bénéficier d’une superbe vue sur les mers bretonnes et les îles alentours.

Plus d’infos sur le site de l’office de tourisme de Batz

Profitez de votre hôtel avec vue en Bretagne

Bretagne

Hôtels avec vue sur la mer en Bretagne

«Qui voit Groix voit sa joie»

Deuxième plus grande île bretonne par sa superficie, Groix possède l’une des rares plages convexes d’Europe, la plage des Grands-Sables. Son beau sable blanc présente en fait de multiples nuances, du fait des 60 sortes de minéraux présents sur l’île.

À Groix, le café est une institution. A tel point que la boisson a donné son surnom aux habitants,  »les greks », signifiant  »cafetière » en breton. Du Café de la Renaissance au Café des Bretons, en passant par le Café de la Jetée, vous aurez le choix pour faire une pause gourmande.

Groix est riche en minéraux, présente une impressionnante diversité de paysages et de multiples activités : sports nautiques, accrobranche, équitation, vélo, scooteur, marche. Retrouvez-en une liste détaillée sur le site Lorient Bretagne Sud Tourisme.

Découvrez les hôtels de Groix

Ouessant, un jeu d'enfant

À l’extrême pointe ouest de la France, l’île d’Ouessant se révèle calme avant ses tempêtes mythiques. «Ile aux femmes» dit-on de Ouessant, nous dirions plutôt «Ile aux moutons», pour le plaisir des enfants. Vous pourrez en effet observer des moutons à tête noire qui paissent en pleine nature d’octobre à février. Se ressourcer, respirer les embruns, gambader dans les prairies, s’approcher des falaises, admirer les phares, se promener sur la plage, partir à la pêche : tel est l’esprit ouessantais.

Plus d’infos avec l’office de tourisme de Ouessant

Sein ou le bleu Klein ?

Le bleu Sein devrait-on dire ! Les façades des maisons aux volets des portes et fenêtres, et du ciel à la mer, le bleu est omniprésent à Sein. Homards juteux, gros crabes, huîtres et poissons frais, l’île de Sein propose une gastronomie fidèle à la réputation bretonne. La spécialité sénane à ne pas manquer ? Le ragoût de homard.

Plus d’infos avec l’office de tourisme de l’Audierne

Belle-Île en mer (Marie-Galante ?)

La plus grande île bretonne revêt une multiplicité de magnifiques paysages, à tel point que l’on se croirait parfois en Méditerranée. Peu surprenant alors qu’un des ports de ce royaume de verdure et de sublimes plages ait pour nom Palais.

Si la Pointe des Poulains est un des paysages emblématiques de l’île de par sa beauté, elle l’est d’autant plus pour la propriété, ouverte au public, de la légende du cinéma Sarah Bernhardt. Un des panoramas exceptionnels de cette île bretonne qui porte décidément bien son nom, est Port-Coton, dont les immenses aiguilles rocheuses surgies de la mer sont époustouflantes.

Plus d’infos sur le site de l’office de tourisme de Belle-île-en-mer

Découvrez les meilleurs hôtels de Belle-Île

Sept-Îles ou Les Gentilles

Comme les 27 espèces locataires des lieux, face à Perros-Guirrec, l’archipel des Sept-Îles est une invitation à batifoler le temps d’une croisière dans la plus grande réserve du littoral français.

Nul doute que vous vous retrouverez à pépier de ravissement à la vue des macareux moines, glousser de contentement en apercevant des phoques gris, gazouiller de surprise à la vue de l’île Rouzic couverte de fous de Bassan.

Sur l’île principale, la seule sur laquelle il est possible de débarquer, vous pourrez vous ébrouer enfin en admirant le fort et le phare de l’île aux Moines.

L'île d'Houat

À 15 km de la France continentale, la petite île d’Houat d’à peine 5 km est un cadeau pour les amoureux de nature préservée et de tranquillité. L’île d’Houat est surtout une terre de pêcheurs, et donc le lieu parfait pour déguster des pêches fraîches d’araignées, bars, congres, homards et autres crustacés. Pour les plaisanciers, Houat garantit quiétude et somptueuses côtes déchirées par les vagues et vents bretons.

Île d'Hoëdic, le caneton des îles de Bretagne

Petite sœur d’Houat, Höedic vit en grande partie du tourisme, qui voit sa population passer à 3 000 personnes en été. Pour cause, de jolies plages sur lesquelles on aimerait paresser. Principal point d’intérêt, le Château de Suscinio, d’abord prieuré de Bénédictins puis demeure des Ducs de Bretagne, a subi de nombreuses rénovations pour le plus grand plaisir des amateurs d’histoire.

L'archipel des Glénan: un air de Caraïbes

À quelques kilomètres de Concarneau, les Caraïbes. Des eaux turquoises, un sable blanc éclatant : les sept ilots de l’archipel des Glénan vous emmènent vraiment sous les tropiques. Sur l’île de Saint-Nicolas, vous pourrez profiter de la plage, ou partir à la recherche de la Narcisse des Glénan, fleur endémique que vous ne retrouverez en aucun endroit si ce n’est sur cet archipel paradisiaque.

L’absence d’hôtel et l’interdiction de camper sont largement compensées par la présence d’un centre international de plongée et du plus grand centre nautique d’Europe sur l’île de Bananec. Vous pourriez croiser des requins pèlerins, mais ils sont heureusement inoffensifs. Alors vous les plaisirs marins!

Plus d’infos avec l’office de tourisme de Fouesnant les Glénan

Bréhat, l'île aux fleurs

Petite commune de moins de 500 âmes, l’île de Bréhat, composée de deux îles, présente deux visages bien différents. À moins de 15 minutes en bateau de la Pointe de l’Arcouest, l’île Sud, s’offre agréable aux regards par son caractère fleuri; à l’inverse de sa comparse l’île Nord connue pour son aridité. Surnommée l’île aux fleurs, cette première vous emmène sous les tropiques, environné de fleurs exotiques, souvenirs de voyage de marins bréhatins.

Plus d’infos sur le site de l’office de tourisme de Brehat

La toute petite Cézembre

Petite île au large de Saint-Malo, Cézembre ravira les plaisanciers avides d’escapades et de baignades sur la plage. À savoir: le patron du seul restaurant de l’île «Le Repaire des Corsaires» est réputé pour un caractère bourru, malgré une cuisine et des plateaux de fruits de mer qui ne déçoivent pas.

Pour autant, Cézembre joue les difficiles et ne se laisse pas découvrir. Pour cause, les bombardements au napalm de cette fortification allemande lors de la seconde guerre mondiale, et les travaux de déminage non achevés.