Monde

Peut-on aller en auberge de jeunesse après 30 ans ?

By , 3 November 2015

Aujourd’hui, il n’y en a que pour les jeunes. Ils envahissent le monde avec leurs selfies, leurs hashtags dédiés aux One Direction et leur guerre entre Génération Y et Génération Z.

Si vous n’avez pas compris grand chose à cette dernière phrase, c’est que vous êtes sans doute nettement plus agé mature et sage que ces jeunes trublions. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas profiter des avantages qu’offre la fleur de l’âge, même lorsque vous partez en voyage. 

Stop à la discrimination ! Aujourd’hui, il est temps de clamer haut et fort que les auberges de jeunesse ne sont pas que pour les jeunes : voici 10 raisons qui vous prouveront qu’on n’a pas besoin d’avoir 20 ans pour profiter des hostels.

[Après tout, l’âge, c’est dans la tête]

 

1.Le prix

En pleine crise existentielle après avoir fêté votre anniversaire, vous vous lancez dans un travail d’introspection sur votre vie. Vous constatez avec effroi que vous n’avez jamais visité Tokyo comme vous vous l’étiez promis, ado.  Sur un coup de tête, vous prenez vos billets d’avion sans vraiment penser à votre budget.

Heureusement pour vous, réserver sa chambre en auberge de jeunesse est le meilleur moyen de faire des économies : surtout dans les grandes villes ! Vous pouvez compter sur des premiers prix entre 15 à 20 euros la nuit, en dortoir, en Europe.

Prix affichés à la vitrine au HQhostel à BangkokArdoise de prix au Bajo Sunset Hostel en Indonésie

© sizethat ; bajosunsethostel via instagram

Autre avantage : avec les économies que vous ferez sur l’hébergement, vous pourrez vous permettre des petites folies durant votre voyage. Un dîner dans un bon restaurant, une journée au spa, une nuit dans un hôtel de luxe, un saut en parachute ? On vous laisse le choix !

 

2.La carte de réduction

Maintenant que vous allez devenir un véritable adepte des auberges de jeunesse, vous allez pouvoir adhérer à la Fédération unie des auberges de jeunesse. Cette fédération, qui regroupe 160 auberges de jeunesse en France et plus de 4200 dans plus de 90 pays à travers le monde, propose une carte internationale.

Elle vous fera bénéficier d’une remise de prix dans les hostels de la fédération, ainsi que de réductions sur les entrées de certains musées.

Panneau Hostelling International et mains faisant le signe d'un coeurCarte de la FUAJ Fédération Unie des Auberges de Jeunesse

© 4familyup ; coraliebdf via instagram

Pour les jeunes, comptez 7 euros pour l’adhésion. Pour les jeunes dans la tête (au-dessus de 26 ans), ce sera 11 euros. Enfin, la fédération propose également un tarif famille à 20 euros valable pour un ou deux parents accompagnés d’un ou plusieurs enfants de moins de 16 ans.

Jeunes, moins jeunes, famille, enfants…je vous avais bien dit que les auberges de jeunesse, c’est pour tout le monde !

 

3.Les rencontres

A l’hôtel, on interagit rarement avec les autres clients : place au silence gênant dans l’ascenseur en attendant d’arriver à son étage. On préfère généralement s’isoler dans sa chambre et profiter de son confort. Et c’est compréhensible : je vous mets au défi de résister à l’appel du lit king-size !

En auberge de jeunesse, les salles communes sont propices aux rencontres ! Une bonne partie des clients sont des backpackers ou des voyageurs aguerris qui aiment discuter et partager les anecdotes de leurs aventures.

Machine à écrire au Wombats Hostel à LondresPanneau ardoise au Zabutton Hostel à Tokyo

© wombatshostels ; zabutton81 via instagram

En bonus, vous pourrez glâner de nombreux conseils auprès de cette joyeuse communauté internationale: pour connaître les bons plans, c’est l’endroit parfait !

Et si vous voyagez seul, je parie que vous pouvez y trouver un ou deux compagnons de route !

 

4.L’idéal pour les voyageurs

A l’hôtel, vous trouvez de tout : des couples en lune de miel, des clients à la recherche d’un moment luxe ou des businessmen qui ne sont là que pour une nuit.

Si vous tombez sur des gens d’âges et de profils très différents, en auberge de jeunesse, ils ont un point commun : ce sont de véritables voyageurs !

Livres et fauteuils à la bibliothèque de l'auberge de jeunesse la Casa Gracia à BarceloneMur avec horloges et wifi à l'auberge de jeunesse Aki Hostel à Sao Paulo

© lisazrch ; taindopraonde via instagram

Et les hostels ont été faits pour eux. Vous y trouverez généralement une machine à laver, un espace jeu, un service de location de vélos, une bibliothèque de livres de voyage et surtout, le Graal du voyageur : le Wifi gratuit.

Indispensable pour partager vos photos de voyage sur Facebook et rendre vos adolescents d’enfants (restés à la maison) verts de jalousie. Alors, c’est qui le jeune ?

 

5.L’expertise du staff

Il n’y a pas que dans les hôtels que le réceptionniste saura vous renseigner.

Dans la plupart des cas, les auberges de jeunesse font attention à recruter des personnes qui connaissent bien la ville et qui sauront vous donner de véritables conseils d’experts locaux.

Receptionniste avec voyageurs dans un ancien hostelMot de remerciement pour une auberge de jeunesse

© hi_norway ; ecobeathostel via instagram

Où peut-on boire la meilleure bière dans le coin? S’il n’y avait qu’un seul restaurant à essayer ? Quel quartier vaut vraiment le détour ? Ils sauront parfaitement vous aiguiller !

De plus, habitué à recevoir des voyageurs du monde entier, le staff de l’auberge de jeunesse parle parfaitement l’anglais !

 

Chambre double - Auberge Casa Gracia - Barcelone


Vous aimerez aussi:

Les auberges de jeunesse les plus sympas de Barcelone


 

 

6.Les chambres

Jadis, naguère, de votre temps, les auberges de jeunesse c’était l’assurance de ne pas dormir.

Coincé dans des dortoirs à la propreté douteuse et au confort aléatoire, vous partagiez votre chambre avec vos amis et/ou de parfaits inconnus. Et les ronflements étaient visiblement aussi compris dans le prix.

Chambre double avec balcon au Uhostel à MadridChambre double au Blue Hostel à Rome

© Uhostel ; BlueHostel

Rassurez-vous les choses ont changé depuis. Même si vous pouvez toujours tenter l’aventure dortoir, les auberges de jeunesse proposent désormais des chambres privées pour plus d’intimité.

Certes, c’est un peu plus cher ; mais pour dormir paisiblement, vous êtes prêts à mettre un petit extra.

 

7.La décoration

Dortoirs bondés, douches communes, mobilier digne d’un camp militaire, les auberges de jeunesse ne sont, à vos yeux, pas vraiment synonymes de glamour.

Détrompez-vous ! Depuis quelques années, il semblerait que les hostels se soient inspirés de Valérie Damidot et ses idées déco. Aujourd’hui, les auberges sont design et vous allez rêver y séjourner !

Salle commune avec moulures au plafond au City Circus Athens Hostel à Athènes Salle commune avec moulures au plafond au City Circus Athens Hostel à Athènes

© Dimitris Kleanthis ; Olga Tzimou

Si je vous dis moulures au plafond, balcons en fer forgé et mobilier vintage, vous me dites hôtel de luxe à Paris?

FAUX ! Je vous réponds, le City Circus Athens Hostel à Athènes. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences.

 

8.L’Histoire

Vous regardez des documentaires sur Arte parlant de Godefroid de Bouillon et la première Croisade sans vous endormir ? Cela ne fait aucun doute : vous êtes un passionné d’Histoire !

Vous allez alors découvrir les histoires des hostels où vous allez séjourner.

Ne croyez pas que les auberges de jeunesse n’ont pas d’identité et de secrets à révéler. Certaines d’entres elles sont situées dans des bâtiments historiques et sauront assouvir votre curiosité !

Salle informatique dans un ancien tribunal dans l'auberge de jeunesse Clink78 à LondresBack of Chapel Backpacker à Melbourne en Australie en soirée

© Clink78 ; backofchapelbackpackers via instagram

Par exemple, le Clink78 à Londres occupe un ancien tribunal vieux de 200 ans. Vous allez adorer les détails et l’élégance de l’architecture victorienne de cet établissement. La salle informatique de l’auberge se situe même dans une ancienne salle d’audience.

Vous êtes condamné à craquer pour cet hostel !

 

9.La localisation

La dernière fois que vous avez loué un appartement pour un week-end à Paris, vous étiez persuadé que c’était le bon plan.

C’était sans compter les heures de métro (ou pire, de RER) pour visiter les principaux monuments de la capitale. Situé à l’autre bout de la ville, vous avez fini par passer plus de temps dans les transports en commun que dans Paris.

Vue sur Central Park New York dpeuis une auberge de jeunesseVue sur Catania, en Sicile, en soirée depuis une auberge de jeunesse

© aliisalli ; hostelcatania via instagram

On ne vous y rependra plus ! Désormais, c’est dans une auberge de jeunesse que vous réserverez : elles sont généralement parfaitement situées, en centre-ville, prêts des attractions majeures du coin.

Du coup, vous ferez des économies de transport et vous verrez autre chose que des bouches de métro !

 

10.Les petits-déjeuners

Souvent compris dans le prix du séjour ou généralement moins chers qu’à l’hôtel, les petits-déjeuners en auberge de jeunesse vont vous régaler.

Comme une image vaut 1000 mots, je vais vous laisser saliver devant votre écran.

Petit-déjeuner sur une carte à l'auberge de jeunesse Kauai Beach House Hostel à HawaïPetit-déjeuner avec café, pain et fruits au Moni Art Gallery Hostel à Singapour

© christopholiss ; munmun_ye via instagram

Vous avez faim ? Moi aussi.

 

Maintenant, vous savez tout ! Vous n’avez plus aucune excuse : pour votre prochain voyage, vous choisirez une auberge de jeunesse.

Et si vous êtes en panne d’inspiration pour les destinations, voici une jolie sélection qui vous attend ! 

 

© Photo principale Thomas Hawk