Espagne

Vacances à Tenerife : découvrez l’île autrement qu’en touriste !

Où dormir, que faire, les meilleures plages, les joyaux gastronomiques... Suivez le guide !

Dans un petit groupe d’îles s’égrainant au large de l’Afrique, et pourtant en territoire espagnol, se trouve une destination de plus en plus fréquentée à longueur d’année : Tenerife.

Peut-être n’y êtes-vous jamais allé. Peut-être voulez-vous simplement en savoir plus. Ou bien vous cherchez un hôtel ou des renseignements sur ce qui rend cette île si spéciale ? Quoi qu’il en soit, cet article regorge d’informations et de suggestions précieuses. Les hébergements typiques, les plus belles plages, les sites incontournables dans les grandes villes et, surtout, des conseils pour vivre Tenerife comme un autochtone. Pour des vacances à Tenerife vraiment uniques, vous pouvez nous faire confiance.

Vacances sur la côte nord Tenerife (d’ouest en est)

La côte septentrionale de Tenerife est celle des falaises et des courants marins auxquels rien ne résiste. Pourtant, à marée basse, les sublimes plages sauvages dévoilent la magie de leur sable noir. Compte tenu de la puissance implacable des courants, soyez toujours très prudent et ne vous éloignez pas du littoral.

Villes et hôtels au nord de Tenerife

Bon à savoir

La particularité de cet hôtel est qu’il se trouve à seulement deux minutes à pied de la piscine naturelle Garachico Caletòn, un bassin semblable à ceux qui se remplissent à chaque marée haute. Jadis, en s’écoulant vers la mer, la lave a façonné cette cavité dans laquelle l’eau s’engouffre et stagne de flux en reflux pour offrir ce spectacle étonnant.

Vacances sur la côte sud de Tenerife (du nord au sud)

Cette partie de l’île est certainement la plus prisée, avec ces grands hôtels et autres complexes de luxe que nous avons forcément tous à l’esprit lorsque nous songeons à Tenerife. Il ne faudrait cependant pas en déduire hâtivement qu’elle serait moins belle ou singulière que les autres. Il suffit juste de savoir la considérer sous le bon angle.

Villes et hôtels au sud de Tenerife

Bon à savoir

Derrière l’auditorium se trouvent quelques rochers vraiment remarquables décorés par l’artiste bulgare Stoyko Gagamov qui a portraituré un chanteur célèbre sur chacun d’eux. Santa Cruz est également célèbre pour la plage de Las Teresitas. Cet aménagement artificiel (même si cela ne se voit pas) recouvert de sable du Sahara convient parfaitement pour les familles avec enfants. Nous vous conseillons de monter jusqu’à belvédère au sommet de la montagne à laquelle la plage est adossée, puis de descendre l’autre versant en direction de Playa de Las Gaviotas (plage naturelle de sable noir). Pour déguster un bon poisson, allez dans une Cofradia de pescadores, l’un de ces petits restaurants qui ne vendent que du poisson pris dans la journée par des pêcheurs de la région. Certains sont spécialisés dans le poisson grillé, d’autres dans la friture. À Santa Cruz, la Confradia de Pescadore de San Andres mérite certainement le détour.

Bon à savoir

Pratiquement inconnue de tous, derrière le complexe de maisons, s’étend une plage sauvage recouverte de cailloux si petits qu’ils ressemblent à du sable. Comme elle est pratiquement déserte, pour passer des vacances véritablement relaxantes, vous avez trouvé le lieu idéal.

Bon à savoir

La plage Tejita, au pied de la Montaña Roja, figure parmi les plages les plus célèbres et les plus sauvages de la côte méridionale de Tenerife. Ceux qui n’aiment pas rester à la plage peuvent grimper au sommet à la montagne qui offre une belle vue sur toutes les criques. Le chemin n’est pas difficile et la marche dure de 35 à 40 minutes. Si vous en avez envie d’une boisson désaltérante pendant que vous êtes à la plage, vous devez impérativement vous arrêter au Chiringuito Pirata pour prendre une caña y tapas en guise d’apéritif. Le kiosque est devenu célèbre grâce au fait que, chaque jour, le tableau noir arbore une nouvelle phrase « philosophique ».

Bon à savoir

En descendant vers le « Sud profond » de l’île, juste avant d’arriver à zone ITER, faites une halte dans le petit village de pêcheurs de San Miguel de Tajao. Bien que minuscule et presque inconnu, vous y mangerez le meilleur poisson de l’île. Dans quel restaurant ? Eh bien, disons qu’il y a plus de restaurants que de maisons. Vous n’aurez que l’embarras du choix.

Vacances à Tenerife dans l’intérieur des terres

À Tenerife, il n’y a pas que des plages, des parasols et des cocktails. La véritable essence et les racines d’île se trouvent dans l’arrière-pays montagneux. Les grottes, cavernes et autres tunnels naturels y furent pendant des siècles le refuge des Guanches, population autochtone. Et c’est précisément à l’intérieur des terres que vous trouverez des vestiges archéologiques de leur civilisation. Ici le paysage change beaucoup du nord au sud, passant d’une nature verte et luxuriante à des zones sèches, arides et rocailleuses.

Villes et hôtels dans l'arrière pays de Tenerife

Bon à savoir

En plus de la visite des points d’intérêt classiques, nous vous conseillons de pousser jusqu’à la Mesa Mota, un parc au sommet d’une des collines entourant La Laguna, où vous pourrez embrasser du regard la ville entière.

Où manger et boire à San Cristóbal de La Laguna

Café Siete

Café universitaire de style vintage avec un joli patio extérieur. Des expositions y sont également organisées.

Cafétéria de Nenè

Café toscan servant des gâteaux et glaces maison.

El Bodegon Tocuyo

L’établissement le plus ancien de La Laguna. On y boit du vin doux en picorant des arachides (prière de jeter les coquilles sur le sol), de l’almogrote gomero (sorte de pâte à tartiner à base de piment et de fromage de chèvre), du jamón (jambon espagnol typique) et des fromages.

La Princesa y el Guisante

Ce restaurant minuscule propose des plats très spéciaux (dont beaucoup sont végétariens). L’ambiance est chaleureuse. Les chaises, les tables, les assiettes et les verres sont tous différents les uns des autres. Les lampes sont bricolées à partir de vieilles tasses à café, le porte-bouteilles d’une palette en bois, et un mur est orné d’un grand arbre en post-its écrits par des clients.

El Punto Criollo

Tenerife a une forte composante vénézuélienne. En effet, au début du siècle dernier, de nombreux Canariens ont émigré vers le Venezuela avant de rentrer chez eux après la chute de Franco. Il n’est donc pas difficile de trouver des plats vénézuéliens. Le plus fameux ? Les arepas bien sûr. Il s’agit de petits pains frits farcis de toutes sortes de bonnes choses.

Casa Tomas

Juste à l’extérieur de La Laguna. Très artisanal. Sa spécialité est la costilla de cerdo con mojo (côtelettes de porc bouillies au jus).

Bon à savoir

À partir de La Laguna, vous pouvez entreprendre diverses « expéditions » pour aller à la découverte d’espaces naturels incroyables tels que le parc naturel d’Anaga, à la pointe nord de Tenerife. De là partent de nombreux chemins en direction de belles plages telles que la Playa de Benijo, la Playa de Antequera ou la Playa de Almaciga. Là aussi, il s’agit de plages qui « méritent le respect », tant les courants marins y sont puissants et dangereux. Il est donc important de vérifier si la marée est montante ou descendante et d’éviter de s’aventurer loin de la côte. Et puis, il y a le symbole de Tenerife, le parc national du Teide, troisième plus haut volcan du monde, patrimoine de l’UNESCO depuis 2007. Nous vous conseillons d’y aller tard dans la nuit pour apprécier le ciel étoilé vraiment unique. En revanche, pour ceux qui préfèrent y aller de jour, il est conseillé de ne pas s’arrêter pour manger dans les restaurants qui bordent le chemin, mais d’emporter de quoi pique-niquer dans l’une des nombreuses pinèdes qui s’étagent en direction de Puerto Santiago/Los Gigantes. Ces aires sont bien équipées, avec des tables et même des barbecues. La meilleure période pour visiter le parc est assurément le mois de mai, quand fleurissent les vipérines, grandes plantes de forme conique pouvant atteindre deux mètres de hauteur, ornées de petites fleurs roses ou rouges.

Autres plages pour des vacances à Tenerife

Voici quelques autres suggestions sur les meilleures plages de l’île.

Plages de la côte nord

Playa del Socorro

Parfaite pour les amateurs de surf et de frites nappées de ketchup et de mayonnaise. À l’entrée de la plage, se dresse un très petit kiosque géré par une dame d’expérience qui concocte des frites extraordinaires.

Playa de la Arena à Tacoronte

Parfaite pour les familles ou les personnes que l’eau et les vagues intimident.

Arenal de Bajamar

Visible uniquement à marée basse, on y accède en empruntant un chemin invisible de la route. Il faut pénétrer dans la cour d’un vieil hôtel abandonné, l’hôtel Neptuno, situé sur la route principale reliant la ville de Bajamar à La Punta.

Plages de la côte sud

Plage d’El Poris

Pratiquement personne ne la connaît car elle est peu visible depuis la route. Son tapis de sable blanc présente la forme d’une petite crique. Ainsi la mer (lorsque les courants sont favorables) y est plate, bleue et peu profonde. Une fois arrivé à la plage, vous pouvez faire une balade jusqu’au phare. Le chemin en terre battue est également praticable en voiture.