EuropeVille

Séjour à Milan – LE GUIDE DE SURVIE

By , 4 mai 2015

Si vous avez prévu de vous rendre à l’Exposition Universelle 2015, vous prévoyez certainement de visiter la ville-hôte, qui n’est autre que Milan.

Au premier abord, cette ville du nord de l’Italie peut sembler assez chaotique et ses habitants ne sont peut-être pas aussi accueillants que dans d’autres régions du pays…

Mais même si Milan apparaît comme “la ville la moins italienne” (ce qui a aussi ses avantages soit dit en passant) c’est surtout une ville moderne, développée, qui offre un très bon système de transport public et qui ne manque vraiment pas d’attractions touristiques !


À lire aussi : 5 raisons de visiter Milan en 2015


Alors on se relaxe et on se laisse porter au cœur de Milano en suivant les bons conseils d’Easy Expo 2015, le guide en ligne qui sait tout sur Milan, et son Expo.

 

1) LA MEILLEURE PÉRIODE pour visiter Milan ?


[caption id="attachment_14092" align="alignnone" width="650"]Sur le quai de la gare de Milan © Chiara Baldassarri via Flickr[/caption]

Les hivers milanais sont assez froids comparés au reste de l’Italie, tandis que les étés sont habituellement chauds, tout particulièrement au mois d’août.

Les meilleures périodes pour visiter Milan s’étalent donc d’avril à juin et de septembre à novembre, soit les mois de l’Expo 2015 !

 

2) LES TRANSPORTS – Comment fait-on pour aller à Milan ?


Aller à Milan en avion

[caption id="attachment_14094" align="alignnone" width="650"]Avion survolant Milan Au-dessus de Milan © #PhilippeCPhoto via Flickr[/caption]

Trois aéroports desservent la métropole de Milan :

– Malpensa, l’aéroport principal de l’Italie du nord, relié à la ville par train et bus.

– Linate, un aéroport plus petit situé sur un lieu stratégique, à environ vingt minutes en bus du centre-ville.

– Orio Al Serio, l’aéroport de Bergamo, à environ 60 km de Milan, qui accueille principalement les vols low-cost.

 

Aller à Milan en train

[caption id="attachment_14096" align="alignnone" width="650"]Gare Milano Centrale Gare de Milano Centrale © Dom Dada via Flickr[/caption]

Si vous choisissez de prendre le train, vous arriverez certainement à la gare de Milano Centrale, la gare principale, qui est située à six arrêts de métro du centre-ville.

Vous pourrez acheter vos tickets de transports dans la station de métro, sous la galerie commerçante de la gare.

Si votre hôtel se trouve assez loin de cette la gare, en choisir un à proximité d’une des gares suivantes fera l’affaire: Milano Cadorna, Milano Porta Garibaldi et Milano Rogoredo.

 

Aller à Milan en voiture

[caption id="attachment_14080" align="alignnone" width="650"]Paseando por Varadero © Juan di Nella via Unsplash[/caption]

En arrivant en voiture à Milan, il faut s’armer de courage, se préparer à affronter les bouchons et à patienter pour trouver une place de parking.

Aussi, si vous souhaitez accéder au centre-ville (qui correspond à la Zone C) pendant la journée, vous devrez vous acquitter de la somme de 5 € au péage anti-congestion (à moins que vous ne soyez au volant d’un véhicule électrique, hybride ou d’une moto !).

 

Et pour se rendre à l’Expo Milano 2015 ? 

[caption id="attachment_14098" align="alignnone" width="650"]Quais du métro - Milan Le métro milanais © Bauke Karel via Flickr[/caption]

Facile d’accès, le lieu de l’Expo 2015 n’est qu’à quelques kilomètres du centre-ville de Milan.

Le métro est la meilleure solution pour s’y rendre : la ligne M1 est reliée aux lignes M2, M3 et M5 du métro de Milan. Et un ticket (2,55 € l’aller simple / 5 € l’aller-retour) vers l’arrêt Rho Fiera (où vous arrêtez pour l’Expo Milano) vous permettra d’emprunter à la fois les transports publics de Milan et les trains de banlieue.

 

3) TRANSPORTS URBAINS – Comment se déplacer dans Milan ?


[caption id="attachment_14100" align="alignnone" width="650"]Vélos de la ville de Milan bikeMi, les vélos de la ville de Milan © Mauro via Flickr[/caption]

Malgré son statut de métropole, Milan reste une ville aux dimensions raisonnables. Mais si elle est bien desservie par les transports publics, il n’empêche que certaines zones soient plus difficiles d’accès.

Dans tous les cas, l’accès au centre-ville et ses alentours est idéal. En raison du trafic, il est parfois risqué de s’y aventurer en voiture, bus ou tramway ; encore une fois, le métro reste la solution la plus rapide !

Mais les budgets réduits pourront bénéficier de BikeMi, les vélos en libre-service de la municipalité de Milan.

Les taxis, qui se prennent dans des stations dédiées, sont eux plus onéreux. Dans tous les cas, de nombreuses applications smartphone vous aideront à visiter Milan, ainsi qu’à vérifier en direct les horaires des transports publics : pour cela vous pouvez télécharger l’app officielle ATM.

 

4) OÙ DORMIR À MILAN – Dans quelle zone choisir son hôtel ?


[caption id="attachment_14104" align="alignnone" width="650"]Chambre hôtel Boscolo Milano Hôtel Boscolo Milano, photo Jurgen Eihem © erin williamson via Flickr[/caption]

La ville propose un grand nombre d’hébergements, des boutique hôtels, comme The Yard Milano, aux luxueux hôtels, tels que le Milano Scala.


À voir aussi : sélection des plus beaux hôtels de luxe de Milan


Dans tous les cas, plusieurs paramètres sont à prendre en compte si vous pensez dormir sur Milan.

Ainsi, si une nuitée hors du centre-ville vous fera économiser quelques euros, pensez à choisir un établissement situé près d’un arrêt de métro ; certains quartiers de la ville ne sont en effet pas bien desservis par les transports publics.

Enfin, à moins que vous ne veniez à Milan spécialement pour l’Expo 2015, nous vous déconseillons de séjourner à Rho, le siège de l’événement. En effet, les alentours ne font pas partie des incontournables.

Trouver un hôtel à Milan >>

 

5) GASTRONOMIE – Que faut-il absolument tester à Milan ?


[caption id="attachment_14106" align="alignnone" width="650"]Pâtes et vin - Milan Les pâtes bien sûr (entre autres !) © sergeant killjoy via Flickr[/caption]

Que vous soyez fans de gastronomie italienne ou internationale, les restaurants, fast-foods, bars, pubs et cafés ne manquent pas à Milan, tout particulièrement dans le centre-ville et les zones touristiques.

Si vous avez déjà testé les stands de street food qui fourmillent dans la ville, n’oubliez pas que Milan est également le berceau de la tradition de l’Aperitivo : à partir de 18h et jusqu’à 21h, de nombreux bars et cafés vous proposent un large buffet accompagné de n’importe quelle boisson à la carte pour la modique somme de 8 à 10 €.

Si vous sortez des zones touristiques, sachez qu’il vous sera parfois difficile de vous restaurer en dehors des heures habituelles du déjeuner et du dîner (en règle générale, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h).

 

6) SÉCURITÉ – À quoi faut-il faire attention à Milan ?


[caption id="attachment_14108" align="alignnone" width="650"]Police milanaise La police de Milan © Iberian Proteus via Flickr[/caption]

Bien que Milan soit considérée comme une ville sûre, toutes les grandes métropoles ont leur quota d’insécurité.

Suivez ces conseils pratiques : évitez de traverser les parcs et d’emprunter les rues isolées la nuit tombée, d’autant plus si vous êtes une femme et si vous voyagez seule.

Le plus grand risque du tourisme milanais réside cependant dans la présence assez importante de pickpockets. Par conséquent, on garde un œil sur ses affaires dans les transports publics, les lieux très fréquentés ou près des principales attractions touristiques !

 

7) PAR ICI LES ÉCONOMIES ! – Comment dépenser le moins possible à Milan ?


Milan n’étant pas la ville la plus économique de l’Italie, voici quelques conseils en matière de finances :

  • Privilégiez les tickets de transports à la journée (1 jour : 4.50 € / 2 jours : 8.25 €) au lieu de prendre des allers simples (1.50 €).
  • Achetez une carte de tourisme (Visitalia Card / MilanoCard) pour un séjour riche en expériences culturelles à moindre frais.
[caption id="attachment_14126" align="alignnone" width="650"]Oeuvre d'art -Museo Novecento Milan Le bus milanais © Paolo Margari via Flickr[/caption]
  • L’entrée individuelle pour chacun des 8 musées municipaux de Milan coûte 5 €. Si vous souhaitez tous les visiter, achetez un ticket valide 3 jours pour la somme de 12 €.
  • Évitez de prendre le taxi pour aller à l’aéroport, ce qui vous coûterait une somme rondelette d’environ 90 € de Milan à l’aéroport de Malpensa. Empruntez plutôt le bus x73 pour Linate (ticket normal de transport public), le Malpensa express pour rejoindre l’aéroport du même nom (12 €) ou le bus pour rejoindre Orio al Serio (environ 5 €).
[caption id="attachment_14116" align="alignnone" width="650"]Bus de Milan Le bus milanais © Paolo Margari via Flickr[/caption]
  • N’hésitez pas à opter pour un aperitivo traditionnel plutôt que de dîner au restaurant. En déboursant 8 à 10 €, vous pourrez commander une boisson au choix et aurez accès à un buffet généralement riche.
  • Faites un tour sur un des nombreux marchés locaux pour remplir votre panier de fruits et légumes de qualité à petit prix.
[caption id="attachment_14114" align="alignnone" width="650"]Fruits et légumes au marché de Milan Au marché à Milan © John C. Bruckman via Flickr[/caption]
  • Si vous souhaitez économiser sur le déjeuner, faites un détour par une des nombreuses Panetteria,  les boulangeries de Milan.
  • Évitez les cafés et restaurants aux alentours de la Pizza del Duomo, où les tarifs s’envolent. En s’éloignant à peine de dix minutes des lieux touristiques, vous pourrez tout aussi bien, voire mieux manger pour presque moitié prix.
  • Si vous souhaitez faire des achats de luxe sans vous ruiner, faites un tour dans les magasins d’usine, qui vendent les vêtements et accessoires des saisons précédentes à des prix raisonnables.
[caption id="attachment_14112" align="alignnone" width="650"]Shopping à Milan Dans le Quadrilatère d’or © José Diogo Figueira via Flickr[/caption]
  • Chaque milanais le sait, le shopping est un loisir qui connaît son heure de gloire au moment des soldes ! Bien qu’elles démarrent habituellement au début des mois de janvier et juillet, vérifiez les dates à l’avance afin de ne pas manquer votre chance de faire des économies.

 

8) INSOLITE – Milan, la ville la plus hipster d’Italie !


[caption id="attachment_14110" align="alignnone" width="640"]Vitrine de la pâtisserie Pave Milano Pâtisserie Pavè, une des meilleures de la ville et repère de hipsters © Kevin Lim via Flickr[/caption]

Saviez-vous que Milan était reconnue comme la ville la plus « hipster » d’Italie ?

Pour en rencontrer, on part en ville boire un café au Upcycle Cafè, un lieu dédié aux amoureux du vélo ; on fait une pause snack au Pavé, une des meilleures pâtisseries de Milan ; on recycle sa garde-robe de manière originale chez Dictionary; puis on passe à l’aperitivo ou on va déguster un hamburger savoureux dans l’établissement Al Mercato, un restaurant dont la renommée n’est plus à faire.

 

Avec tous ces conseils, vous êtes sûrs de ne rien rater de Milan, sans les inconvénients !

Avant de partir, et si vous découvriez les 3 règles pour bien réussir sa valise ?