EuropeÉté

Week-end à Zadar : une douce parenthèse ensoleillée

By , 15 May 2014

Située sur la côte, la Croate Zadar est bien moins connue que ses sœurs Split et Dubrovnik. Son charme et son temps clément en font pourtant la destination parfaite pour un week-end ensoleillé et reposant.

Profitant de billets d’avion à des prix très abordables, je suis partie quelques jours à Zadar. J’ai tout découvert sur place. Je vous propose donc un petit guide pour vous aider à préparer votre séjour.

 

Rejoindre Zadar depuis l’aéroport

L’aéroport se situe à 30 minutes de Zadar. Pour rejoindre la ville, vous avez le choix entre le bus, le taxi ou la location de voiture. Le taxi sera l’option la plus pratique pour arriver directement à votre hôtel. Il faut compter 20 euros (150 kuna). Si vous prenez le bus, il vous déposera à la gare centrale ; il vous faudra donc en prendre un second et surtout savoir exactement où vous allez pour prendre le bon et ne pas rater votre arrêt. Cela coûte à peu près 5-6 euros en tout (un peu moins de 50 kuna).

 

Quel hébergement choisir à Zadar ?

Il y a de tout à Zadar : des hôtels, des auberges de jeunesse, des ‘’villas’’ et apartmani qui correspondent en fait à des meublés de tourisme. En basse saison, vous pourrez directement choisir sur place car la fréquentation touristique est moyenne jusqu’à début juin.

Je préfère en tout cas vous laisser le choix, en fonction de votre budget. Le quartier de Borik est selon moi la localisation parfaite : proche de la marina et de la mer, plusieurs arrêts de bus et à 30 minutes à pied du centre-ville.

Cliquez ici pour voir les hébergements disponibles à Zadar.

 

Que voir à Zadar ?

Balade dans la vieille ville de Zadar avec les remparts en arrière plan - Croatie

Le centre-ville de Zadar en lui-même est plutôt petit. Vous pourrez largement le parcourir de long en large durant une journée, en prenant votre temps et en profitant de la magnifique vue du bord de mer : les bateaux dans la baie, la mer scintillante, les îles vous faisant face.

La vieille ville, située sur une presqu’île est accessible par une passerelle qui enjambe le petit port. On pénètre la citadelle par des grandes portes en pierre, mais vous pouvez également faire le tour de la presqu’île pour accéder directement au front de mer.

Depuis les remparts et à l’intérieur de la vieille ville, on remarque rapidement l’influence romaine. Ses vestiges incontournables sont l’église St Donat, entourée des ruines du forum romain, et l’église Ste Marie toute proche, cependant reconstruite par parties à la suite des bombardements lors de la seconde Guerre Mondiale. Ce sont pour moi les deux monuments les plus intéressants, la première église ayant été reconvertie en salle de concert du fait de son acoustique incroyable, et l’église Ste Marie exposant des reliques bénédictines datant du huitième siècle.

J’ai également apprécié la Place des Cinq puits, adjacente à un petit jardin. Cinq puits construits pour alimenter toute la ville en eau en cas de siège par l’armée turque ! Si vous prenez l’escalier situé sur la place ou que vous entrez dans le jardin, vous aurez une charmante vue sur la petite marina de Fosa, la baie en arrière-plan, le grand mur d’enceinte de l’université et la porte de la Terre ferme sur la droite.

Au coucher du soleil, vous pouvez vous rendre sur la droite de la presqu’île par le front de mer, pour admirer le plus beau coucher de soleil du monde selon Alfred Hitchcock lui-même ! Vous serez bercés par la musique des orgues marines, dont les sons sont produits par la marée. Un moment que j’ai trouvé vraiment enchanteur.

 

Que faire à Zadar ?

Vue aérienne du Parc de Plitvice, les touristes traversant le lac par une passerelle - Croatie

Si la ville de Zadar est petite, ses alentours ne manquent pas de ressources. À deux heures en voiture, vous pouvez rejoindre le Parc National de Plitvice, sans aucun doute un des plus beaux d’Europe, avec 16 lacs et 92 cascades qui donnent très envie de se baigner. Ce n’est malheureusement pas possible.

Si vous souhaitez absolument vous baigner sous de magnifiques chutes, vous pouvez choisir une excursion au Parc National de Krka, tout aussi impressionnant bien que moins vaste.

L'archipel des îles du parc national de Kornati en Croatie

Au départ de Zadar sont aussi proposées des excursions dans le Parc National de Kornati, un ensemble de pas moins de 147 îles ! La traversée en bateau compte pour une bonne part de l’excursion, mais les paysages sont magiques. Vous le verrez, la formation géologique des îles leur a donné un aspect vraiment unique, et les eaux turquoise appellent à la baignade. Lors de la descente sur les îles, n’hésitez pas à vous rendre aux sommets. La vue sur l’archipel est à couper le souffle.

À proximité de la marina de Borik, il y a plusieurs petites plages où vous pourrez faire trempette dans des eaux cristallines.

 

Déguster des fruits de mer

Qui dit plage, port et mer, dit fruits de mer! Vous trouverez beaucoup de fast food à Zadar et de pizzerias. Mais également beaucoup de Konaba, petits restaurants typiques, qui proposent un large choix de plats dont des fruits de mer. Niveau calamar, je me suis fait un plasir : grillés, farcis, frits!

Voici quelques restaurants que j’ai testés ou qui m’ont été recommandés à Zadar:

  • Le restaurant Niko

Le restaurant Niko, spécialisé en fruits de mer, est situé juste en face de la plage et de la baie. Il s’agit également d’un hôtel quatre étoiles. Les tarifs sont un peu élevés mais les plats très appétissants.

Si vous souhaitez également davantage d’informations sur l’Hôtel Niko, cliquez ici.

  • Le restaurant Fosa

Situé dans le petit port de Fosa faisant face aux remparts et au jardin de la place des Cinq Puits, le restaurant Fosa attire déjà l’attention de l’extérieur. Une bonne odeur de grillade de fruits de mer flotte dans l’air quand on s’en rapproche; et la terrasse de tables nappées de blanc donnant sur la baie donne envie d’y faire une halte. Vous pourrez consulter la carte ici.

  • Le restaurant Petbunara

Avec une carte tout aussi alléchante, le restaurant Petbunara propose également de très bons plats à des prix plus raisonnables.

 

Détails pratiques

  • Se déplacer

Les bus sont assez réguliers à Zadar et ponctuels. Le ticket simple coûte environ 1.50 € (10 kuna) et 16 kuna le ticket aller-retour.

Il y a également beaucoup de taxis, que vous pouvez appeler si vous souhaitez qu’ils viennent vous chercher. La course coûte 3€ (20 kunas) pour une distance de 5km.

  • La monnaie, la langue

Vous l’avez certainement déjà compris, la devise croate est le kuna. 1€ vaut à peu près 7 kuna. Par ailleurs, Zadar vivant du tourisme, toutes les personnes que j’ai pu rencontrer parlaient au moins l’anglais et plusieurs le français.

 

Si vous avez des questions sur ce séjour à Zadar, n’hésitez pas à les poser en commentaires !